Menu
  • fr
  • en
Tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie, rien n’est joué… et la deuxième course du Round Pirelli de France en est l’illustration parfaite.
Pour rappel, afin d’être sacré ce dimanche, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) se devait de gagner cette deuxième manche et Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati) ne devait pas faire mieux que 11e… peu probable ? Et pourtant !
Depuis la deuxième place sur la grille, c’est justement le Nord-Irlandais qui a réalisé le meilleur départ. Rapidement passé par Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK), Rea s’est vite retrouvé menacé par Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati) et Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing), vainqueur des deux premières courses.
Mais alors que la lutte faisait rage entre l’Espagnol et le Truc, ce dernier est parti à la faute sur la trajectoire du pilote Ducati laissant le champ libre à Rea dans la quête d’une cinquième couronne mondiale. Mais pour y parvenir, il doit d’abord se défaire de van der Mark, lequel figurait aux commandes hostilités après quatre tours.
À moins de deux secondes, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK) pointait en troisième position avec quelques longueurs d’avance sur Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha) et Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati), premier représentant Ducati de la hiérarchie.
Il faudra attendre le sixième tour pour assister à une première attaque de Rea sur van der Mark. Installé en tête, le pilote Kawasaki n’a pas tardé à tenter de creuser l’écart, en vain ; son rival néerlandais réussissant à reprendre l’avantage la boucle suivante à hauteur du freinage de l’épingle Adélaïde.
Cette passe d’armes profitait à Lowes qui est revenu dans le sillage des leaders. Pris en tenaille par le duo du team Pata Yamaha Official WorldSBK, Rea a dû jouer des coudes pour s’en défaire.
En tête, Rea s’est peu à peu mis à l’abri pour filer tout droit vers le 83e succès de sa carrière en WorldSBK et une cinquième couronne de suite.
Van der Mark et Lowes complétaient le podium tandis que Davies échouait en quatrième position devant Baz qui enregistre un nouveau Top 5 à domicile.
Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK) devait se contenter de la sixième place devant Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) et Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team).
Premier représentant Honda, Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team) se voyait crédité des points de la neuvième position tandis que Jordi Torres (Team Pedercini Racing) fermait les portes du Top 10.
Dans le clan tricolore, Sylvain Barrier (Brixx Performance), wildcard, concluait son épreuve au 13e rang derrière une autre Panigale V4 R, celle d’Eugene Laverty (Team Goeleven).
Cliquez ici pour accéder aux résultats.
Le Top 6
1. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
2. Michael van der Mark (Pata Yamaha WorldSBK Team)
3. Alex Lowes (Pata Yamaha WorldSBK Team)
4. Chaz Davies (ARUBA.IT Racing – Ducati)
5. Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha)
6. Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK)